edf

EDF : Augmentation des tarifs réglementés au 1er août 2017

Une augmentation des tarifs réglementés le 1er août 2017

Le 1er août 2017, plus de 27 millions de clients EDF ont vu les tarifs réglementés d’EDF augmenter de 1,1% à 1,7%.

L’augmentation des tarifs EDF en août 2017

Nous vous en disons un peu plus sur cette augmentation, et sa raison.

L’augmentation « tarifs bleus » EDF

Tout d’abord, il faut savoir qu’EDF est le seul fournisseur autorisé à pratiquer des tarifs réglementés, qui sont fixés par les pouvoirs publics.

Chaque année au 1er août, les tarifs réglementés EDF sont révisés.
C’est la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui réajuste ces tarifs, en suivant 3 conditions :

  • le coût d’approvisionnement : c’est à dire l’accès au nucléaire historique ainsi que le prix sur les marchés de gros ;
  • le coût de commercialisation de l’énergie ;
  • le coût d’acheminement de l’électricité : qui correspond à l’entretien et à l’exploitation des réseaux de transport et de distribution de l’électricité.

Pourquoi cette augmentation ?

Cette augmentation des tarifs réglementés (tarifs bleus) d’EDF est due aux coûts d’acheminement de l’électricité, le coût de l’énergie et enfin, le coût de commercialisation.

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a annoncé dans un communiqué vouloir « achever le rattrapage des montants liés à l’insuffisance des tarifs au titre de l’année 2012 ».
L’augmentation des tarifs EDF 2017 visait donc à rattraper cette décision des pouvoir publics de 2012 sur les tarifs réglementés.

En 2012, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait plafonné à 2% l’augmentation des tarifs réglementés EDF sur la période d’août 2012 à août 2013. Or, cette décision avait été refusée par le Conseil d’Etat en 2014 et très critiquée par tous les concurrents d’EDF qui jugeaient cette hausse trop faible pour financer les coûts de production d’électricité.

Les tarifs réglementés EDF ont alors augmenté de 1,1% ou 1,7% au 1er août 2017 pour assurer ce financement. Le taux d’augmentation dépendra de la décision de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

À titre d’exemple, l’augmentation des tarifs réglementés EDF du 1er août 2016 a fait monter la facture des abonnés de 30€ en moyenne.

Pourquoi les tarifs réglementés font-ils polémique ?

Une polémique importante

Les premiers à contester l’existence et la légitimité des tarifs réglementés d’EDF, sont les concurrents d’EDF. Pour eux, l’Etat se dédouane des coûts croissants du fournisseur historique.

Le Président Directeur Général d’EDF, soutient pour sa part des augmentations « régulières et modérées » des tarifs de l’électricité. En effet ces hausses financeraient les investissements d’EDF qui mène d’importants travaux sur son parc nucléaire. Cependant, toutes les évolutions des tarifs réglementés EDF doivent être validées par le gouvernement.

D’autre part, l’Anode (association rassemblant un certain nombre de fournisseurs alternatifs) a déposé une plainte contre l’existence même des tarifs réglementés dans le domaine du gaz (pratiqués par Engie à 5,3 millions de clients). Le Conseil d’État se prononcera bientôt sur cette affaire.

Avantages et inconvénients des tarifs réglementés EDF

Depuis juillet 2007 et le début de l’ouverture à la concurrence pour les particuliers, les clients ont le choix entre opter pour EDF et ses tarifs réglementés régulés par les pouvoirs publics (le Ministère de l’Energie) ou s’abonner à une offre de marché alternative.

Qu’est-il le plus intéressant pour le consommateur, un fournisseur historique et ses tarifs réglementés, ou un fournisseur alternatif ?

Les avantages d’EDF et ses tarifs réglementés :

  • EDF est l’opérateur historique sur le marché de l’électricité. Il a su et a eu le temps de gagner la confiance des clients au fil du temps. De ce fait, il bénéficie de la plus grande notoriété sur le marché de l’électricité.
  • l’augmentation des tarifs est sous le contrôle des pouvoirs publics ; l’évolution est donc généralement modérée et plus basse que l’inflation.

Les inconvénients d’EDF et de ses tarifs réglementés / Les avantages des fournisseurs alternatifs :

  • les tarifs réglementés sont souvent plus élevés que ceux proposés par certains fournisseurs alternatifs.

Exemple de fournisseurs alternatifs :

  • EkWateur : Fournisseur d’électricité et de gaz renouvelable à base de bio-méthane avec des réductions sur le prix du kWh.
  • Lampiris : Fournisseur d’électricité verte (très légèrement moins chère que les tarifs réglementés) et de gaz (bon marché) issu de Belgique Lampiris gaz.
  • Mint Energie : Petit fournisseur d’électricité à prix bas et 100% écologique.
A savoir, les fournisseurs alternatifs proposent exactement la même électricité que le fournisseur historique EDF. La différence est qu’elle est distribuée par Enedis (ex ERDF) qui est le gestionnaire du réseau en France. Enedis est un acteur indépendant.
Vous avez été séduit par les fournisseurs alternatifs et vous décidez de résilier votre contrat EDF, c’est ici que ça se passe !

Laisser un commentaire