électricité

Électricité : Le prix du kWh en 2017

Détails sur le prix du kWh d’électricité par fournisseur en 2017

Le prix de l’électricité en France représente la somme des services facturés (de l’acheminement de l’énergie jusqu’au client final) en fonction des besoins exprimés par ce dernier.

Que recouvrent les tarifs de l’électricité ?

  • des frais fixes à tous les fournisseurs (alternatifs et historiques) pour lesquels le consommateur n’a pas son mot à dire, (taxes décidées par l’État, prix du transport et de l’acheminement de l’énergie, coût de l’abonnement…)
  • le prix du kWh d’électricité, variable selon chaque fournisseur et pour lequel le consommateur a son mot à dire

Choisir le prix du kWh :

Comparer le prix du kWh par fournisseur afin d’économiser :

Depuis 2007, le marché de l’énergie en France est entièrement ouvert à la concurrence. Cela a permis l’essor de nombreux nouveaux fournisseurs d’énergie, qu’on appelle les fournisseurs alternatifs (a contrario des fournisseurs historiques). Les clients ont désormais la liberté des souscrire à une offre d’électricité qui correspond à leurs besoins.

les fournisseurs alternatifs proposent la même qualité d’électricité que les fournisseurs historiques, seul le prix évolue. Par ailleurs elle est livrée par Enedis (ex ERDF) qui est le gestionnaire du réseau en France. Enedis est un acteur indépendant. Donc n’ayez pas de craint, vous n’aurez pas de coupure d’énergie si vous changez de fournisseurs !

De ce fait, nous vous conseillons fortement de comparer les différentes offres d’électricité des différents fournisseurs.

En France, le prix du kWh dépend :

  • de la politique commerciale poursuivie par votre fournisseur : historique comme alternatif,
  • de la nature juridique des offres proposées : le tarif réglementé est fixé chaque mois par l’État quand le tarif de marché est librement fixé par le fournisseur
  • de l’option tarifaire retenue : de base ou heures pleines/heures creuses
  • de la puissance de votre compteur : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA…

Ce que représentent les taxes dans le prix du kWh d’électricité :

Un fournisseur proposant une offre d’électricité à prix de marché ne fixe que pour partie le prix du kWh dont le client devra s’acquitter. En effet, le poids des taxes sur l’électricité représente environ un tiers du montant final du kWh TTC.

la CSPE : il s’agit de la contribution permettant de dédommager les opérateurs des surcoûts engendrés par les obligations qui leur sont imposées par la loi sur le service public de l’électricité.
les TCFE : ce sont les taxes basées sur la quantité d’électricité consommée, collectées par votre fournisseur puis reversées aux collectivités territoriales.
une TVA à 20 % : c’est la taxe à taux usuel qui s’applique sur le montant de votre consommation d’électricité (exprimée en kWh pour une période donnée) ainsi que sur les taxes présentées ci-avant (CSPE et TCFE)

Le mode de calcul de ces taxes sont identiques quel que soit votre fournisseur, au contraire du kWh.

Laisser un commentaire