mutuelle

Mutuelle étudiante, comment ça fonctionne ? Pourquoi c’est indispensable ?

Tu es étudiant et souhaites choisir la meilleure assurance étudiante t’offrant une couverture de soins optimale pour la rentrée 2017 ? Nous te donnons ici toutes les clés pour comprendre le fonctionnement des mutuelles étudiantes et quelles offres sont disponibles en France.

En étant étudiant dans l’enseignement supérieur, tu dois obligatoirement être rattaché au régime  étudiant de la Sécurité sociale, et cela jusqu’à tes 28 ans. Ce contrat est disponible auprès d’une mutuelle jeune et couvre le remboursement des frais médicaux à hauteur de 70% environ. En parallèle de cela, tu as la possibilité de souscrire à une mutuelle complémentaire, qui couvre le remboursement de la part des frais non pris en charge par la Sécurité sociale étudiante.

 

Comment fonctionne une mutuelle étudiante ?

 

En France, il existe deux types de mutuelles étudiantes qui se livrent une bataille sans mercis dans les couloirs des facs et des écoles afin d’attirer les étudiants chez elles : la LMDE et Emedia (réseau de onze mutuelles santé régionales implantées dans les établissements supérieurs de leur zone géographique). Les prestations de ces deux organismes sont identiques pour ce qui concerne la Sécurité sociale. En revanche, elles offrent des formules différentes adaptées à tes besoins pour la mutuelle complémentaire.

 

Quelle mutuelle choisir et combien cela coûte ?

 

Le choix se fait en fonction de critères individuels et c’est à toi de déterminer ce qui est le plus important selon ta situation. La LMDE, du fait de son caractère national, est intéressante si tu envisages de changer d’université. De plus, la LMDE a un partenariat avec Axa et offre donc certains avantages. Les autres critères à prendre en compte sont par exemple les avances de frais, le tiers payant, le panier de soins proposés, etc. Il existe forcément une offre qui va répondre au mieux à tes besoins de santé !

Pour ton information, la cotisation pour la sécurité sociale étudiante de l’année 2016/2017 était de 215€ et cette affiliation doit être renouvelée tous les ans.

Une mutuelle complémentaire : est-ce indispensable ?

 

Souscrire à une mutuelle complémentaire, dite aussi complémentaire santé, n’est pas obligatoire, contrairement à la Sécurité sociale étudiante. Le tarif des complémentaires s’accorde avec le faible budget des étudiants, avec des offres allant de 5€ par mois (couvrant les soins courants tels que l’hospitalisation et la consultation chez le médecin traitant) à plus de 55€ (couvrant l’optique, le dentaire et les dépenses à l’étranger).

Pour te donner une idée de l’impact d’une complémentaire santé sur ton portefeuille, voici un exemple : lors de la consultation d’un médecin généraliste, tu payeras 23€, la sécurité sociale prendra en charge 15,10€ et il restera 7,90€ à ta charge. Si tu souhaites être totalement remboursé des soins les plus basiques, il faudra alors souscrire à une mutuelle complémentaire.

Il faut donc que tu cibles tes besoins afin de ne pas payer de services dont tu n’auras pas l’utilité pendant l’année, en répondant par exemple aux questions suivantes : « Vas-tu souvent chez le médecin ? » « As-tu besoin de soins particuliers, notamment dentaires ou optiques ? » « Auras-tu à consulter différents médecins avant un séjour prolongé à l’étranger ? »

 

Enfin, il y a quelques bons réflexes à garder en tête :

  • Ne consulte pas un spécialiste directement ! Il te faut d’abord une ordonnance d’un médecin généraliste, sans quoi tes remboursements Sécurité sociale seront minorés,
  • Certains professionnels de la santé appliquent des dépassements d’honoraires. Pour connaître les tarifs pratiqués par les médecins proches de chez toi, consulte le site de la Sécurité sociale amelidirect.fr

 

Les étudiants, souvent en bonne santé, sous-estiment l’intérêt de la complémentaire santé étudiant et l’avantage de certaines prestations telles que le remboursement de la pilule contraceptive ou les aides au sevrage tabagique. Pour trouver l’offre qui te correspond, n’hésite pas à consulter les sites de comparateur mutuelle en ligne !

 

Laisser un commentaire